La révolution, c’est pour plus tard…

Publié: 11 janvier 2016 dans Uncategorized

Depuis 2 jours, tout le monde ne parle que de ça. Un atomiseur ré-vo-lu-tion-naire.

le futur

On a tout lu, un atomiseur sans coil, un atomiseur sans résistance.

Oui bon, on se calme, on reprend son souffle, et on analyse.

Déjà il ne s’agit pas  d’un atomiseur sans résistance ou sans coil, mais d’un atomiseur avec une résistance enfermée dans un bloc de silicium.

Il faut quand même du coton, refaire ses coils etc… mais la résistance est garantie 1 an. On ne connaît pas son prix. Mais dans un an il y aura surement mieux.

resistance

La communication est spéciale. Une vidéo pourrie, où on ne voit rien. Personne n’a pu tester cet atomiseur, mais la nouveauté suffit à faire parler. Il paraît que c’est plus sain, que le gout est meilleur… les arguments ordinaires, on nous a fait le coup il y a 15 jours avec la céramique poreuse (qui s’avère finalement pas terrible…)

Les liens d’achat en prévente se multiplient, les uns après les autres, les plus gros vendeurs high end français l’ont. Ca se diffuse sur la toile à vitesse grand V, et c’est déjà en rupture de stock… belle opération pour le fabricant et les shops.

Et voilà qu’aujourd’hui apparaît le premier retour. Et là ça fait peur. Après seulement 20 min d’utilisation, le coton a pris cher, très cher… Effectivement on ne refait pas sa résistance, mais il va falloir changer souvent le coton… Et de l’avis du testeur, c’est à peine mieux qu’un subtank.

resistance crade dans ato

resistance crade

J’attends les premiers retours français, et je testerais peut être un jour. Mais là, vue comme ça…

Bonne vape en 2016.

Publicités
commentaires
  1. Neo vape dit :

    Comment peut on faire un retour pareil avec un seul avis !!!! C’est inacceptable de casser du sucre sur cette ato sans une revue de votre par minimum pour donner un avis réel très dessus de ce blog !!

    • modinfrance dit :

      attention, je ne casse pas cet ato. Je ne fais que diffuser une info. J’attends de tester comme tout le monde avant de me faire mon opinion.
      Il me semble que tout le monde à le droit de voir les différents avis pour se faire une opinion. Et pour l’instant des avis je n’en n’ai pas vue d’autre. Mais ça va arriver.

    • chabin veronique dit :

      Neo suis entièrement d’accord avec toi. Comment peut on faire un retrour sur un seul avis.
      Dites seulement que cela ne vous intéresse pas tout simplement,

      • modinfrance dit :

        moi je ne fais aucun retour. Je diffuse juste une info qui a le mérite d’exister. Car pour l’instant on ne sait rien. On verra bien quand on aura les premiers exemplaires dans les mains.

  2. Bobby dit :

    Toutes les infos sont bonnes à diffuser ,mais les infos négatives sur un produit, ce qui permet de se faire une idée sur les + et les – .Il faut tout lire sur cet article : « J’attends les premiers retours français, et je testerais peut être un jour. Mais là, vue comme ça… » Il ne faut montrer que les bons résultats . Vu le prix annoncé de cet ato et vu la pub « hyper positive » postée partout ,il a intérêt d’être irréprochable.:)

  3. Benoit Mark dit :

    pour moi fausse bonne idée. Ca ne peut être efficient en raison des pertes d’énergie dues à l’inertie du montage, et de la dégradation du liquide par surchauffe.

    – faut chauffer la céramique, puis faut chauffer le coton et tout le liquide imprégné, afin d’avoir une évaporation par la surface extérieure du coton qui recouvre la céramique. Cela créé une forte inertie qui à puissance normale créé un effet diesel à la chauffe, mais aussi au refroidissement… le coton va rester à haute température longtemps, et donc abîmer le liquide plus longtemps qu’un ato classique.
    Pour contrer cela, il faut envoyer très fort, mais du coup on en viens au 2eme point, la surchauffe interne du dispositif, et donc la dégradation du e-liquide, d’ou ce fort encrassage visible qui me surprend pas.

    – le fait de surchauffer l’ensemble du coton imprégné pour obtenir une évaporation en surface, peux dégrader le liquide, et encrasser, car pour une chauffe importante en interne, seule un faible partie est évaporée et donc il y a stagnation importante et accumulation de e-liquide surchauffé sur la face interne du coton, en contact avec la céramique. E-liquide dégradé que l’on va ensuite se mettre dans les poumons…

    sans tester le dispositif, en réfléchissant un peu aux principes de fonctionnement d’un évaporateur, on comprend déjà que c’est scientifiquement parlant pas jouable.

    déso si mon opinion ne fait pas plaisir, mais ce principe de fonctionnement est une marche arrière dans l’évolution de la vape, une fausse-bonne idée

    Benoit

  4. fouyouyouille dit :

    Je suis surpris de la méthode… C’est une forme de bashing…
    N’importe qui peut s’amuser à cramer un coil et poster l’image. De mon point de vue le coton est trop long pour une bonne alimentation en juce ce qui favorise la chauffe du coton. Quel est le liquide utilisé etc… Bref c’est un très limite…
    Pour autant, vu la surface de chauffe, il y a sûrement une certaine latence (effet diesel) si on ne met pas « les watts ». Si on chauffe trop, on crame. Logique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s