Retrait du marché du e-liquide Snake Oil

Publié: 22 juillet 2014 dans Uncategorized

Le e-liquide Snake Oil qui était l’un des best sellers de l’année 2014 devra être retiré du marché.

Le e-liquide n’est pas le responsable de ce retrait, non, c’est son emballage qui pose problème. Étiquetage non conforme (la nicotine y est mentionné en % et non en mg/ml) et flacon non conforme (absence de sécurité enfant).

L’annonce est apparue aujourd’hui sur le site de 60 millions de consommateur, qui avait l’an dernier, à peu près à la même époque, fait un article très brouillon, mais dont on parle toujours, sur la ecig.

snake oil

 

Il ne reste plus qu’à faire ses courses à l’étrangers puisque la libre circulation des marchandises est l’un des grands principes de la communauté européenne…

 

PS:  étant moi même un grand fan de ce liquide, j’ai en ce moment une bouteille sous les yeux. On y retrouve le dosage en mg/ml, la liste des ingrédients, les différents pictogrammes nécessaire, les recommandations d’usage, ainsi que le symbole en relief pour les malvoyants. Il ne reste donc que la protection enfant à rajouter.

 

PS2:  après enquête, Tmaxjuices fournit des bouchons avec sécurité enfant, que les revendeurs distribuent avec le flacon qui est sellé.

 

PS3: 60 millions de consommateurs, c’est vraiment des c…

Publicités
commentaires
  1. vapo dit :

    La répression des fraudes ne m’a pas fait retirer les snake oil de mon étale et n’a relevé aucune infraction concernant l’étiquetage hormis que ce soit en anglais.

  2. MamaBri dit :

    Si 60MC relaie c’est qu’ils ont eu l’info au « bon endroit » -> http://ec.europa.eu/consumers/safety/rapex/alerts/main/index.cfm?event=main.weeklyOverview&web_report_id=970&selectedTabIdx=1 Et ils ne sont pas les seuls à relayer les infos du « Rapex ».

    • Alekhine dit :

      Oui, et d’ailleurs sur ce lien on peut lire que le retour du produit au distributeur n’est ni conseillé ni imposé, le client peut le faire s’il le souhaite (faudrait être c** mais bon..)
      Par contre 60Millions avait lu que le client DEVAIT renvoyer le produit.

      Tant d’incompétences et de fausses nouvelles sont bigrements préjudiciables, voire condamnables.
      Les commerçants devraient réagir vigoureusement.

  3. James dit :

    Oui c’est clair que ce magazine devrait servir uniquement pour les personnes durant aller aux toilettes car ils sont toujours à aboyer comme des « rockers » mais derrière il n’y a pas grand chose, une honte ce torchon, faut pas toucher à mon liquide favori 🙂

  4. Elva Pote dit :

    Qui prend ces décisions ? D’où est ce que ça part ? 60M n’est dans ce cas qu’un relais, puisque l’info est issue de la base officielle RAPEX.

    Ce qu’il y a de grave dans cette affaire c’est que la demande de retrait du produit du marché s’appuie sur des allégations fausses. Si 3 pays s’entendent pour retirer un produit du marché, il peut être interdit dans toute l’Europe. Il est interdit en Belgique et au Danemark parce qu’il contient de la nicotine. Les liquides nicotinés sont interdits dans ces deux pays. De fait il pourrait être interdit dans les 28 pays de l’UE.

    Est-ce que cette interdiction est liée à un éventuel danger de ce produit ? NON ! Elle ne se base pas sur des analyses objectives du produit.

    Par ailleurs, l’organisme BRIBA, tout à fait respectable, responsable de la classification des produit a établi que les produits dont la concentration de nicotine est inférieure à 25mg/ml ne mérite pas de classification de dangerosité et qu’entre 25 et 50mg/ml c’est comparable aux liquides vaisselle.

    Donc oui à des normes de sécurité à la transparence et aux analyses de ce que nous inhalons mais alors NON et NON à la bêtise, aux mensonges, à la politique de l’autruche et certains rajouteront la corruption.

    On ne sort pas de l’obscurantisme autour de l’ecig !

  5. plop dit :

    ca sent le fake, l’article est introuvable sur le site de 60 millions de …

  6. CHROMETIQ dit :

    Je ne m’étendrai pas sur 6OM De Cons… ni sur les journalistes en général. Concernant la réglementation sur l’étiquetage et les emballages des E-liquides en Europe, la règlementation en vigueur est la CLP (Classification Label & Packaging) CE 1272-2008, qui précise que tout fabriquant, négociant ou importateur de E-liquide doit, préalablement à leur mise sur le marché, effectuer une expertise de chaque mélange aromatique, par taux de nicotine, afin de procéder précisément à la rédaction des FDS (Fiche de Sécurité). C’est uniquement cette procédure qui établie le cahier des chargesd’ impression des étiquettes et emballages de chaque Flacon de E-liquide. Le E-Liquide est classé dans la familles des produits chimiques à risque Toxicologique. A ce titre l’étiquette, la notice, ou tout emballage contenant un flacon doit informer le consommateur sur son contenu, dans la langue du pays. Il est donc normal que toute marque de E-liquide qui ne répond pas à cette législation soit purement et simplement retirée du marché. Les boutiques qui se disent être spécialistes ne devraient même pas les référencer, ou demander à leur fournisseur de se mettre en règle avant l’intervention de la DGCCRF.

    • modinfrance dit :

      en revanche là il ne s’agit pas d’importation puisque c’est un liquide européen 😉

      • CHROMETIQ dit :

        La règlementation comme je le précisait dans mon commentaire précédent s’applique à: Tout fabriquant, négociant ou importateur… Elle sera étendue à l’ensemble des pays en juin 2015. Ce qui simplifiera encore mieux la visibilité et la norme du produit quelque soit son lieu de distribution et de consommation.

  7. Alekhine dit :

    Décidément… dès que 60Millions effleure le sujet de la ecig c’est 300% à côté de la plaque !

    Mais alors, concernant les sujets qu’on ne maitrise pas personnellement, on est censé croire ce qu’ils écrivent ou faut-il zaper par mesure de précaution ?
    (devinez…)

  8. Ecig-Arrete dit :

    Ca fait longtemps qu’on ne les avait pas entendu 60M de consommateurs.
    Peut-être ont-ils un rappel annuel au sein de leurs agendas pour traiter un sujet lié à l’ecig chaque été ?

  9. Hainaut David dit :

    Je pense qu’il ne s’agissait qu’ un certain type de contenant …. pas tous , les autres étaient conformes aux exigences de la CE .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s