La cigarette électronique médicalisée… c’est nul !

Publié: 8 septembre 2013 dans Uncategorized

L’actualité du jour est une étude menée par Chris Bullen (Université d’Auckland) qui « suggère que la cigarette électronique est comparable au patch à la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter sur une période d’au moins six mois ».

Comparable au patch

Combien de personne arrêtent réellement de fumer avec un patch? c’est de l’ordre de 5 à 7%, c’est peu, et moins que ce qu’on observe avec la cigarette électonique.

Oui mais voilà, dans cette étude, le matériel était imposé, le liquide aussi. Hors on le sait bien, ce qui fait le succès de la cigarette électronique c’est la diversité. S’il fallait une preuve que la médicalisation de la cigarette électronique rendrait ce produit aussi inutile que les traitements actuels, nous l’avons.

La cigarette électronique médicalisée… c’est nul !
La cigarette électronique de consommation courante… c’est cool !

Mais chose encore plus importante, cette étude a démontré l’absence d’effet indésirable, elle est donc comparable pour la sécurité des utilisateurs aux traitements médicaux. Il est quand même important de souligner que les patients cobayes n’ont été traité que pendant 13 semaines.

Bien que nos résultats ne montrent pas de différences claires entre les e-cigarettes et les patchs à la nicotine en termes d’arrêt total au bout de six mois, il semble bien que les e-cigarettes sont plus efficaces pour aider les fumeurs qui n’ont pas encore réussi à abandonner la consommation de tabac, explique le Pr Bullen.

Il est également intéressant de noter que les personnes qui ont participé à notre étude semblaient être beaucoup plus enthousiastes vis-à-vis des e-cigarettes que des patchs. Notre étude établit un point de référence essentiel pour ce qui est des performances de la cigarette électronique par rapport à des substituts nicotiniques. Mais il y a encore beaucoup à découvrir sur l’efficacité et les effets à long terme des e-cigarettes.

Il est maintenant à craindre, suite à cette étude, que les pouvoirs publics essayent d’entraîner ce produit sur la voie médicale.

L’étude complète sera publiée dans les jours qui viennent.

Publicités
commentaires
  1. lavault didier dit :

    de toute façon,avec l’état,tout est a craindre………………

  2. vince dit :

    nous ne sommes pas a l’abri de leur cupidité.

  3. Jos' dit :

    Patch = stadystate = nicotininémie en plateau…
    Vape = concertation de nicotine sanguine en « pics et en creux »

    La dépendance n est pas qu une histoire de pharmacologie, ça se saurait depuis le temps 😉

  4. Jean dit :

    Entendu ce matin d’après un article du parisien : la cigarette électronique pourrait bien être taxée de manière spéciale comme les cigarettes classiques. On y vient donc tout doucement.
    Scandaleux !

  5. Sylvain dit :

    Est-ce qu’on a une étude scientifique sérieuse au sujet de cette cigarette électronique. Les nouveaux modèles sont apparemment mieux que celles qui ressemblent le plus aux vraies cigarettes, elles ressemblent davantage à une chicha de poche, les modèles avec cartomiseurs à ouate sont mieux aussi, tous ces nouveaux modèles (venant de chine me semble-t-il?) délivrent plus de vapeur et il n’y a pas que le goût du tabac qui joue dans la dépendance, ni que la nicotine. Il y a aussi les autres substances dans la cigarette qui sont nocives et qui rendent dépendant, l’émission de vapeur en quantité donne l’impression de tirer comme sur une cigarette, le nuage de fumée joue un rôle psychologique sur l’ensemble, l’odeur et les picotements que l’on sent dans l’évaporation des liquides qui contiennent de la nicotine…Enfin ce n’est que mon ressenti sur cette e-cigarette…On peut s’attendre à tout pour que celle-ci puisse être taxée d’une manière ou d’une autre? Et puis qu’est-ce que c’est que ce propylène glycol que contient le liquide? Une vendeuse de e-cigarette m’a dit que le propylène glycol était aussi un élément que l’on trouve dans certains aliments; si cette substance est toxique, rend-t-elle dépendant à cette dernière? Sinon, si le propylène glycol se trouve aussi dans l’alimentation, et si c’est toxique, alors pourquoi en mettent-ils dans l’alimentation? Pourquoi a-t-on besoin d’une cigarette avant ou après un café, cette conjonction n’a-t-elle vraiment qu’un lien psychologique? D’autant qu’il est bien possible que les buveurs de café soient plus sensible à la dépendance à la cigarette? Est-ce une simple question de fragilité en ce qui concerne les addictions? Avez-vous un lien http:// qui pourrait répondre à ce genre de questions?

    • modinfrance dit :

      Bien sur qu’on a des études sérieuses sur la cigarette électronique. Nous savons quelles substances on absorbe lorsque l’on inhale la vapeur. Un rapport complet a été remis en mai de cette année au ministère de la santé.

      Ce qu’on ignore c’est l’effet sur le (très) long terme de ces substances que nous avons l’habitude de manger (le propylène glycol ça fait plus de 50ans qu’on en mange tous les jours) et pas l’habitude d’inhaler (mais ça fait quand même 12ans que la première ecig a été inventé)

      Ce que nous ne voulons pas c’est que les non fumeurs se mettent à la cigarette électronique.

      • Sylvain dit :

        D’accord, je comprend. Je vois aussi que le journaliste de 60 millions est repassé à la télé sur France 4 le 05 novembre. Son intervention demeure contre la cigarette électronique, mais est plus nuancée. Il réprouve la façon dont on l’a affublé mais dit très brièvement (de telle manière que le téléspectateur ne retienne pas ce qu’il dit), que son étude est faite avec de petits moyens car ils ne sont pas un grand laboratoire. Il laisse toujours supposer que le propylène glycol est un antigel que l’on trouve dans le carburant des avions (que c’est le même), qu’il y a un lobbying des vendeurs de cigarettes électroniques. Il dit qu’il n’est pas écrit sur les flacons ce qu’ils contiennent, alors que moi j’y vois écrit: propylène glycol<80%, glycérine végétale<20%, arômes alimentaires, eau, alcool, nicotine ou pas.
        (Question stupide: le propylène glycol, celui de l'antigel du carburant, autant que la glycérine, celle que l'on trouve dans les bâtons de dynamite pour creuser le tunnel du midi?)
        La vendeuse m'a dit qu'il faut respecter les conditions d'utilisation, c'est à dire qu'au bout de quatre semaines changer l' inhaleur ou la mèche car elle sera usée, quand on sent un goût brûlé c'est que faut s'arrêter et recharger, quand on sent un goût sucré c'est que c'est une mauvaise utilisation, réservoir trop plein…etc…
        Et je vois que l' Etat aurait tout intérêt de la médicaliser pour pouvoir la taxer (F. Hollande se lève tous les matins avec l'idée d'une nouvelle taxe à nous faire payer) et de ce fait la faire prescrire d'où le paiement d'une visite chez le médecin, le surcoût de l'achat chez le pharmacien qui prendra une marge, d'autant que la commercialisation se fera par l'intermédiaire des grands groupes laboratoires pharmaceutiques, production à moindre coût à l'étranger à la perte des fabricants français qui ne tiendront pas face à la concurrence d'une main d' oeuvre étrangère à bas coût; perdant gagnant puis qu'ils viennent de perdre le marché des molécules d'argent dans les pansements (les pansements mousse absorbant à l' argent, n'existent plus….une perte pour un gain (e-cigarette) donc), comme le patch est non remboursé, la e-cigarette le sera autant. Le nombre de ses utilisateur augmente, donc cela représente une marge bénéficiaire de plus en plus significative, des marges que se partagent seulement les vendeurs de e-cigarette. L' Etat veut-il sa part du gâteau? Et les laboratoires nous ne les avons pas encore entendu, bientôt une intervention de Sanofi ou de Aventis sur la question?

  6. Sylvain dit :

    Les modèles Made in France sont bien aussi, je n’en doute pas…Ne vous en déplaise en ce qui concerne ma précédente remarque, d’autant plus que le modèle sur votre site semble plus mode et tendance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s