Archives de septembre, 2013

Vente d’Agama 510 – vendredi 27/09

Publié: 26 septembre 2013 dans Uncategorized

Très attendu, l’Agama arrive enfin en boutique vendredi 27 septembre à 19h. Les prix seront dévoilés vers 17h sur la boutique.
Le premier lot est composé uniquement d’Agama 510.

– accu 14500
testé sur IMR Efest V1 (49mm) et IMR Efest V2 (51mm). Egalement compatible AW P14500 (51,5mm) avec un joint entre le caps 510 et le corps (voir les photos qui suivent)
– bouton à réglage automatique de course (0,6mm) d’une grande précision
– verrouillage facile, bague large, 1/2 tour environ
– longueur 85mm
– diamètre 17mm
– poids 29g pour la version aluminium et 52g pour la version laiton
– bouton graissé au cuivre pour un entretiens réduit
– les contacteurs sont traités anti oxydation
– connecteurs 510 standard effleurant.

Sur le site vous pouvez aussi vous procurez un kit de pièces de rechange (ressorts, visseries, joints, contacteur…), des accus Efest IMR 14500 V2 (mes préférés), chargeur nitecore i2 et i4, des boites d’accus, de la graisse conductrice…

La famille au grand complet, dans l’ordre
Agama 510 brossé/Agama 510 bi texture/Agama-b 510/Agama-b 510 laiton
Sur l’agama-b 510 j’ai mis un joint noir entre le corps et le caps uniquement pour la décoration (en main les 3 bandes de couleurs sont superbes) , il peut bien sur être retiré;

L’Agama-b 510 en position verrouillé (là aussi avec un joint noir entre le caps et le corps)

L’Agama-b 510 en position déverrouillé

L’Agama 510 brossé, le connecteur est quasi effleurant (0,1mm) pour éviter le gap qui fait frémir tout le monde

Le même Agama 510 brossé, avec ce coup ci un joint entre le caps 510 et le corps, on peut l’enlever bien sur.

L’Agama 510 bi-texture

L’Agama 510 bi-texture avec le joint

Le bouton de l’Agama

L’Agama-b 510 laiton et son bouton

Le connecteur de l’Agama-b 510 laiton

world vaping day

Ce 19 septembre sera la journée mondiale de la vape. A cette occasion, dans l’ensemble de l’Europe, les vapoteurs vont tenter de se mobiliser contre le projet de lois européenne condamnant la e-cigarette à une mort certaine (fin de la nicotine et des arômes variés) et qui sera proposé au vote le 8 octobre.

En France, c’est à Paris, île des Cygnes (statut de la liberté), que vous devez vous rendre le jeudi 19 septembre à 10h30. Une conférence de presse y est organisée en présence des 2 associations françaises Aiduce (consommateurs) et Cace (professionnels). Une alliance qui prouve que le moment est vraiment grave. Il faut du monde pour prouver que nous ne nous laisserons pas faire.

Nous comptons sur une grosse mobilisation. Que tous les parisiens, banlieusards, chômeurs, retraités et toutes personnes pouvant faire le déplacement viennent en masse pour nous représenter. Amenez vos amis, votre famille, vos enfants, voisins, collègues de travail…

C’est maintenant qu’il faut crier, râler, gueuler ! Après il sera trop tard.

Après ECF (premier forum américain), Vaporwall (premier forum européen) c’est désormais Vaporama qui prend position contre la contrefaçon.

Le débat fût passionné entre les membres, la difficulté résidant surtout dans la définition du mot contrefaçon. Il en découle un règlement clair:

En accord avec les principes qui président sur VAPORAMA et à compter du 14/09/2013, la mise en vente, l’échange, la recherche, les reviews, les liens et les autres informations concernant des copies exactes ou des clones (modifications minimes) de matériel original ne sont pas autorisés.

Par copie exacte ou clone (modifications minimes), nous entendons :
– tout ce qui reproduit exactement l’original
– tout ce qui reproduit l’original avec des modifications si minimes qu’elles ne permettent pas de le différencier et portent sciemment à confusion
– tout ce qui est présenté par le fabriquant quel qu’il soit comme « clone » ou « copie »
– tout ce qui est présenté, sur le site du fabriquant du clone ou de la copie, avec des photos de l’original (même retouchées)

Le non respect de ce point du règlement entrainera des mesures pouvant aller de la suppression pure et simple du post concerné jusqu’à l’exclusion temporaire ou définitive, de tout ou partie de VAPORAMA, du membre contrevenant.

Nous savons pouvoir compter sur le bon esprit et l’automodération de nos membres.

Il est évident que l’éradication totale de la contrefaçon est impossible. Néanmoins ne pas en faire la promotion par l’intermédiaire de lien d’achat, de review, de commande groupée, ou par l’autorisation de la revente de ces produits dans les petites annonces, est un frein à cette économie clandestine.

Les autres forums vont-ils suivre le mouvement? ou laisser les contrefaçons envahirent le marché, au détriment des membres honnêtes qui achètent les originaux (produits désormais dévalués, invendables) et ainsi contribuent au développement technique de ce produit que nous aimons.

A l’heure où la cigarette électronique est menacée par nos politiques, il serait peut être utile de montrer l’exemple. Dire non à la contrefaçon pour que ce marché soit un marché responsable. (Ou alors, direction les pharmacies, au moins c’est contrôlé, c’est ça que vous voulez ?)

Les fabricants ne fabriquent que ce qui se vend.
Les vendeurs ne vendent que ce qui s’achète.
Les consommateurs font le marché. C’est vous, les forumeurs, qui décidez.

Je lance donc un appel aux différents forums pour suivre l’exemple de Vaporama:
http://www.forum-ecigarette.com/
http://www.ecigarette-public.com/
les administrateurs de ces deux forums dirigent l’association de consommateurs http://www.aiduce.fr/ pensez à signer la pétition pour la défense de la cigarette électronique

http://www.aromes-et-liquides.fr/forum/ forum lié à la boutique http://www.aromes-et-liquides.fr/

http://cgvape.fr/ forum de commandes groupées

et j’en oublie surement…

Je vais encore me faire des ennemis avec ce billet, c’est la vie, les insultes dans les commentaires ne seront pas validées, ne perdez pas votre temps.

L’actualité du jour est une étude menée par Chris Bullen (Université d’Auckland) qui « suggère que la cigarette électronique est comparable au patch à la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter sur une période d’au moins six mois ».

Comparable au patch

Combien de personne arrêtent réellement de fumer avec un patch? c’est de l’ordre de 5 à 7%, c’est peu, et moins que ce qu’on observe avec la cigarette électonique.

Oui mais voilà, dans cette étude, le matériel était imposé, le liquide aussi. Hors on le sait bien, ce qui fait le succès de la cigarette électronique c’est la diversité. S’il fallait une preuve que la médicalisation de la cigarette électronique rendrait ce produit aussi inutile que les traitements actuels, nous l’avons.

La cigarette électronique médicalisée… c’est nul !
La cigarette électronique de consommation courante… c’est cool !

Mais chose encore plus importante, cette étude a démontré l’absence d’effet indésirable, elle est donc comparable pour la sécurité des utilisateurs aux traitements médicaux. Il est quand même important de souligner que les patients cobayes n’ont été traité que pendant 13 semaines.

Bien que nos résultats ne montrent pas de différences claires entre les e-cigarettes et les patchs à la nicotine en termes d’arrêt total au bout de six mois, il semble bien que les e-cigarettes sont plus efficaces pour aider les fumeurs qui n’ont pas encore réussi à abandonner la consommation de tabac, explique le Pr Bullen.

Il est également intéressant de noter que les personnes qui ont participé à notre étude semblaient être beaucoup plus enthousiastes vis-à-vis des e-cigarettes que des patchs. Notre étude établit un point de référence essentiel pour ce qui est des performances de la cigarette électronique par rapport à des substituts nicotiniques. Mais il y a encore beaucoup à découvrir sur l’efficacité et les effets à long terme des e-cigarettes.

Il est maintenant à craindre, suite à cette étude, que les pouvoirs publics essayent d’entraîner ce produit sur la voie médicale.

L’étude complète sera publiée dans les jours qui viennent.

Le 9 et 10 septembre, le parlement européen devait examiner la directive tabac. En plus de donner des armes à la lutte anti-tabac, cette directive prévoyait le classement de la cigarette électronique comme médicament.

En cherchant à sauver sa tête, l’industrie du tabac a fait un lobbying intense qui a conduit au report de l’examen de lois au mois d’octobre. Ainsi repoussée la lois ne pourra être adoptée par l’ensemble des institutions européennes avant les élections de mai 2014. Une lois qui même si elle était adoptée (on peut en douter vue le résultat du jour) sera enterrée d’ici là.

L’industrie du tabac sauve ainsi la cigarette électronique. Allié un jour, ennemi toujours.