60 millions de consommateurs, un mensonge par l’ignorance? ou par intérêt ?

Publié: 26 août 2013 dans Uncategorized

Le professeur Dominique Dupagne (surement plus sérieux qu’un journal) s’exprime sur son blog au sujet de cet article désastreux pour l’image de la cigarette électronique, publié ce matin dans 60 millions de consommateurs. Comme moi ce matin il ne comprends pas le fondement de cet article et l’interet cette pseudo étude menée dans des conditions plus que contestable qui ne révèle rien. Par contre bien tourné, on arrive à faire dire à tous les journalistes que la cigarette électronique est cancérigène…

Voici ce qu’il écrit:

Je suis effaré par l’article de l’INC, publié dans 60 Millions de consommateurs le 24 août, surtout émanant d’une association censée protéger les consommateurs.

Cet article insinue que la e-cigarette ne serait pas inoffensive, et même « potentiellement cancérigène ».

Les principaux produits toxiques du tabac sont les goudrons et peut-être du CO ou du CO2. Ils sont responsables en France de 200 morts par jour. La cigarette électronique n’en contient pas.

La toxicité de la fumée du tabac n’est pas associée aux irritants et aux métaux qu’elle contient, mais bien à ces produits cancérigènes et athérogènes.

La cigarette électronique contient des produits anodins, utilisés depuis 50 ans dans l’alimentation humaine. Leur chauffage produit, comme pour tous les produits carbonés chauffés, des aldéhydes et de l’acroléine. C’est le cas pour les huiles essentielles chauffées et pour les appareils chauffant diffusant des antimoustiques.

C’est le cas pour toute cuisson d’aliment dans un corps gras.

Le moindre meuble IKEA (comme tous les agglomérés) diffuse dans l’air des quantités significatives de formaldéhyde, et ce en continu y compris pendant notre sommeil. Notre organisme produit du formaldéhyde en petite quantité.

Tous les végétaux, tous nos aliments contiennent des traces de métaux, y compris lourds. C’est le cas de toutes les eaux minérales.

Bref, 60 Millions de consommateur pointe du doigt des teneurs qui sont réelles, mais anodines dans l’absolu, surtout face aux substances monstrueusement cancérigènes (et toxiques pour les artères) contenues dans la fumée de tabac, et dont l’article ne dit pas un mot.

A ce jour, nous n’avons aucun élément solide, 10 ans après sa commercialisation, pour affirmer que le e-cigarette est toxique. Si 1 million de personne l’utilisent en France, sachant qu’il s’agit en immense majorité des fumeurs de tabac, ce sont autant de personnes protégées au moins partiellement d’un danger mortel (certains continuent à fumer des cigarettes).

l’INC se garde bien de publier le protocole scientifique de son étude. Ce serait pourtant un minimum quand on inquiète un million de personnes.

Tout vapoteur qui reviendra au tabac après avoir lu cet article de l’INC, ou qui retardera son passage de la cigarette fumée à la e-cig, est un mort potentiel à porter au crédit de ceux qui inquiètent inutilement les gens pour vendre du papier. C’est extrêmement grave, c’est criminel.

Quel sera le prochain dossier de l’INC ? « La bière sans alcool n’est pas anodine et peut provoquer un diabète »

. Pas besoin de labo, je peux affirmer que la bière sans alcool contient de l’arsenic, du cadmium, du nickel, du plomb, de l’uranium (tout est dans la teneur, mais laisser planer le doute est plus vendeur) et du sucre, facteur d’obésité et donc de diabète.

Pour qui roule vraiment l’INC ?

Advertisements
commentaires
  1. Michel-Ange Kuntz dit :

    Hello,

    Peux-tu ajouter le lien vers le contre-article de Dominique Dupagne ? Cela peut aider les lecteurs diffuser l’info.

    Michel-Ange

  2. Marc TAGLANG dit :

    Tout le monde sait que les irritants et métaux sont très bon pour la santé… Trop difficile d’aller dans les endroits prévus à cet effet (fumoir) pour s’adonner à ce plaisir « solitaire »?

    • modinfrance dit :

      Toutes les études prouvent qu’il n’y a pas de vapotage passif. Sinon on peut aussi interdire les parfums, les déodorants, les fumigènes en boite de nuit, les gaz d’échappements, l’odeur de saucisse sèche, les fruits et leurs mouches à merde et surtout la connerie.

  3. Marc TAGLANG dit :

    En tant qu’ancien fumeur, je ne trouve pas normal d’être tenté de la sorte à replonger alors qu’avant mon courage à stopper cette addiction était remercie par la lois et par les « fumoirs ». Je n’interdit pas, au contraire mais le respect n’est pas une « connerie », si?

  4. […] Principale réaction sur le reportage mené par 60 millions de consommateurs, le professeur Dominique Dupagne : https://modinfrance.wordpress.com/2013… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s