Archives de mai, 2013

Le rapport sur la cigarette électronique, commandé par la ministre de la santé, est paru.

Le Professeur Dautzenberg, l’un des rapporteurs déclare alors que l’e-cigarette est « un moyen propre de prendre de la nicotine ». Ouf nous voilà rassuré (pour tout dire on le savait déjà, nous n’avons pas attendu ce rapport pour lire les études effectuées partout dans le monde).

Les experts recommandent que l’accès des fumeurs aux e-cigarettes ne soit pas
freiné, car au vu des données actuelles elles semblent réduire les dommages
lorsqu’elles remplacent la cigarette

Il est préconisé une interdiction pour les mineurs. Alors là je dois dire que c’est une idée vraiment très très originale et qui va avoir une grande efficacité… pour gonfler les ventes. L’interdiction de fumer pour les mineurs est respectée, tout le monde le sait. Ne parlons même pas de l’alcool ou du cannabis. Bref, cette interdiction va rendre la e-cigarette attractive plus qu’autre chose, merci. A noter quand même que la plupart des boutique applique déjà cette interdiction (ne la cherchez pas sur mon site, je ne vends pas de nicotine).

Les experts recommandent de mettre en œuvre des mesures pour éviter toute
promotion et toute facilitation de l’accès de l’e-cigarette aux mineurs et aux sujets
n’ayant jamais fumé.

Les experts recommandent que, comme pour les produits du tabac, la vente des ecigarettes soit interdite aux moins de 18 ans.

Il est également préconisé un rabaissement à 18mg/ml du taux de nicotine, encore une fois rien de nouveau, très peu de boutique vendaient du 20mg/ml, taux imposé par l’AFSSAPS. Ce taux est tout à fait raisonnable, surtout avec du matériel de qualité.

Les experts recommandent de porter à 18 mg/ml la concentration maximale de
nicotine dans les e-liquides hors statut de médicament.

Le rapport met en garde les femmes enceintes en application du principe de précaution. Le principe de précaution qui fera que les femmes enceintes continueront de fumer… mouai !

Les experts recommandent que les e-cigarettes ne soient pas utilisées par les
femmes enceintes ou allaitantes du fait de l’absence de toute donnée démontrant
leur efficacité et leur totale innocuité dans ces conditions.

Nous pouvons donc accepter ce qui précède, même si l’on peut douter de l’efficacité ou du réel bien fondé de ces propositions.

Venons en maintenant à ce qui fait débat, l’interdiction de vaper dans les lieux publics.

Les experts recommandent que l’utilisation d’e-cigarettes et de tout « produit
évoquant le tabagisme » (PET) soit interdite dans les endroits où il est interdit de
fumer en modifiant l’article R3511-1 du Code de la santé publique : «… l’interdiction
de fumer et d’utiliser la cigarette électronique et tout autre produit évoquant le
tabagisme dans les lieux affectés à un usage collectif mentionnée à l’article L. 3511-
7 du Code de la santé publique ».

D’un coté on nous dit que c’est une façon propre de prendre de la nicotine, de l’autre on souhaite aligner la législation sur celle de la cigarette qui est surement la façon la plus sale de prendre de la nicotine. Il n’y aurait pas là un paradoxe ? Est-ce que l’on va aussi interdire les patchs ou les gommes à mâcher dans les bars ? Pour moi un patch évoque le tabagisme… par extension ne faudrait il pas interdire le canada dry et le champomy qui évoque l’alcool. Le jus d’orange une porte d’entrée vers le punch !

Messieurs les rapporteurs, et si on se posait autour d’une table et qu’on en discutait intelligemment ? Je dis oui à une interdiction dans les écoles, les bibliothèques, le bus… mais ne serait il pas possible de nous autoriser à vaper dans un bar ou une discothèque ? Là où il n’y a pas de mineur, au bureau si les collègues sont d’accord. Pourquoi s’aligner « connement » sur la cigarette ? Il est si difficile que ça de faire une légère distinction ?

Pour conclure, ce rapport est quand même très positif, il permet une première reconnaissance de la cigarette électronique comme procédé permettant de se débarrasser de la cigarette. Dommage que les médias n’aient retenu que cette interdiction de vaper en public. L’interdiction fait plus vendre de papier que la fin possible du tabagisme.

Ce soir 19hOO sera mis en vente la 3éme série d’Anguis, l’atomiseur réparable de la taille d’un vrai 510, utilisable en dry et bf.
Ne ratez pas la vente, il n’y aura plus de réassort avant plusieurs semaine voir plusieurs mois. En effet après cette série, je vais relancer la fabrication de carto-tank.
https://i0.wp.com/images.ecwid.com/images/1576288/89043748.jpg

J’ai également mis sur le site des cartomiseurs percé FOG, le meilleur cartomiseur que j’ai pu tester à ce jour, et pourtant je suis difficile sur cet accessoire.
Le FOG possède 2 trous oblong pour alimenter une bourre très forte densité. Il fonctionne à merveille sur les liquides PG et VG, et sans ce gout infâme de bourre que l’on retrouve sur certains modèles. La vapeur est chaude, et je n’ai pas constaté de remonté de liquide. Bref un très bon cartomiseur.
https://i0.wp.com/images.ecwid.com/images/1576288/61532597.jpg

Vous trouverez également dans les accessoires de la fibre de verre 2mm, on m’en a demandé, après en avoir testé plusieurs je me suis décidé pour celle ci qui donne un excellent résultat. Elle est vendue en longueur de 1m (elle remplace environ 4 brins de 1mm, il était donc inutile de vous la proposer en 5m)